Two days in Rallye

Two Days in Rallye © Romain CAROFF

La nuit tombe sur les hauteurs d’Yzeron dans les Monts du Lyonnais (69). Sur le chemin pour accéder au spot, nous avons croisé les voitures qui se préparaient doucement à la course. Les bruits de moteur donnaient l’ambiance. La tension monte, le public est au rendez-vous. La neige sous nos pieds apporte une fraîcheur et un cadre idéal pour une course qui s’annonce engagée et des passages impressionnants sur le sol de plus en plus glissant. La buvette est prête, les saucisses grillent, le vin chaud fume. Au loin, les faisceaux des phares transpercent la nuit glaçante. Le bruit nous arrive en différé et déjà les premiers bolides s’exhibent sous nos yeux. La vitesse et la puissance de ces engins à moteur impressionnent. Les voitures défilent, les connaisseurs commentent. Un petit feu improvisé réchauffe les mains emmitouflées et le sandwich satisfait l’estomac rafraichi et affamé. On apprend qu’une voiture est sortie de route, le rythme faiblit. Mais déjà les dernières arrivent comme des flèches et annoncent la fin d’une soirée mouvementée et conviviale. Le lendemain, le soleil est au rendez-vous près de la ferme située aux premières loges de cette 4ème spéciale. Le virage serré immobilise presque les voitures et offre une belle vue aux spectateurs matinaux et passionnés. Les journalistes locaux ont chaussé les bottes pour photographier les concurrents dans ces conditions rurales pittoresques. Les voitures s’effacent une à une et il est déjà temps de se déplacer vers le dernier spot pour les recroiser une dernière fois. Le dernier passage se fera au cœur du village de Sainte-Catherine, « in the city ». Les spectateurs sont plus nombreux, et il faut ruser pour se frayer un champ de vision. La buvette égaye l’assistance et voilà les premiers héros du jour qui arrivent à toute vitesse. Le public est comblé.